J’adore le “et si”…

If…

Cela m’ouvre instantanément tous les champs des possibles. Et ce matin, dans le TGV en direction de Paris, je me disais, et si l’argent n’était plus un problème ? Et si notre système de valeur portait, non pas sur ce que nous possédons ou représentons, mais sur ce que nous sommes profondément, ce que nous produisons, sur notre capacité à être avec l’autre et avec soi pleinement en conscience.

Je pense qu’à travers l’éducation, une des idées fortes véhiculée, pendant tout le temps de l’évolution de l’espèce humaine est que, notre genre devait obligatoirement se battre pour survivre.

Pour être plus précis, c’est que la vie est pleine de dangers, et par amour ou simple besoin protecteur, la peur est un des drivers qui guide nos décisions au plus profond de nous-mêmes depuis toujours.

Et quand nous n’avions pas peur, les proches nous ont  inculqué leur systèmes de valeurs basés sur ces mêmes principes où la peur a marqué son sillon.

Mais qu’en est-il vraiment de nos peurs ?

La plupart du temps elle ne sont pas rationnelles, mais déclenchées par des signaux que nous ne percevons pas, et qui enclenche une chaîne de processus ou de réactions qui vont nous faire nous sentir en danger.

Les schémas de la peur se sont juxtaposés, entremêlés, et de génération en génération ont produit les sociétés dans lesquelles nous vivons.

La notion de danger est aussi très relative.

Pour certain par exemple, l’idée de sauter un repas leur fait prendre un risque et enclenche tout un système de croyance qui dépasse largement le risque prit.

Et leur système de perception abonde cette croyance et la machine est lancée qui si une réponse positive n’arrive pas cela enclenche frustration et autres émotions.

Je choisis volontairement cette exemple du repas et j’invite chacun d’entre vous à découvrir ce qui se cache derrière le conditionnement de la nourriture et les belles découvertes que vous pourriez faire en sautant un repas et en observant l’ensemble des systèmes de valeurs et les sensations émotions et états que vous pourriez être amené à dépasser.

Je reprends le fil de ma pensée pour détricoter et tenter d’éclaircir comment l’argent, ce système de valeurs, a pris le dessus sur tous les autres et notamment compenser l’insécurité psychique que certain ressentent et aux besoins viscérales qu’ils ont de se mettre à l’abri eux et leur proches…

En le prenant sous cet angle, je n’ai pas à vous expliquer plus longtemps les conséquences que chacun d’entre nous pouvons aisément observer.

Mais alors comment faire pour que l’argent n’actionne plus les maladies égotiques qui mettent en péril notre humanité.

C’est bien en partant de chacun de nous, de nos besoins vitaux et de notre capacité à dépasser nos peurs que l’on va construire ce monde qui nous attend.

Disons-nous simplement que nous n’en sommes qu’au début de l’histoire. Que les progrès de la science nous ont fait prendre conscience que nous avons toutes les possibilités de faire un univers où l’humanité pourra s’y déployer et dépasser les limites qui nous conditionnent aujourd’hui.

Alors, lectrices, lecteurs, je vous invite à commencer à faire l’expérience de la transformation, pour aller à la rencontre de vos peurs, de vos limites et de clarifier les mécanismes qui contrôle votre vie, pour vivre en pleine conscience et avec sérénité.

 

Articles similaires

Participer à TheGoodRezo

Ensemble, faisons l'expérience de la transformation. Bonjour à vous, Aujourd'hui je lance officiellement mon approche en mode réseau. L'idée est simple, en groupe, maximum 10 personnes, je vous...

Comment être sûr de faire ce qui est bon pour soi?

Ici pas une énième liste de choses à faire avant de commencer ou finir sa journée. Non, juste une question simple: est ce que je suis vraiment entrain de faire quelque chose qui est important pour moi?

J’adore le “et si”…

If... Cela m’ouvre instantanément tous les champs des possibles. Et ce matin, dans le TGV en direction de Paris, je me disais, et si l’argent n’était plus un problème ? Et si notre système de valeur...

Pourquoi j’ai créé ToggleGood…

Why ToggleGood?  Je suis tombé dedans quand j’étais petit, dans quoi me direz-vous?Dans des questions, des questions sans réponse. On va dire que j’ai passé tout ce temps à chercher des réponses, et...